Et si on jeûnait ?

Baisse de vitalité, de l’immunité, prise de poids, stress, insomnie, anxiété, fatigue, douleurs, maladies chroniques, cholestérol, etc., indiquent un métabolisme digestif perturbé.

Et si la solution était le jeûne ?

Déjà, en 370 avant JC, Hippocrate disait « soigner ses maux par le jeûne plutôt qu’avec des médicaments ».

Le jeûne, c’est quoi ?

Jeûner est un acte préventif qui soutient la santé mentale, physique et spirituelle. Concrètement, c’est l’abstinence de toute nourriture, excepté l’eau, l’eau des légumes et les tisanes, sur une période donnée.

Jeûner permet de :

- Purifier l’organisme,

- Retrouver la vitalité,

- Perdre les kilos superflus,

- Installer une meilleure hygiène de vie alliant convivialité, respect de soi et santé.

 

Comment cela fonctionne ?

En économisant la fonction digestive, coûteuse en énergie, toutes les forces de l’organisme sont dirigées pour éliminer, puis régénérer les cellules.

Durant un jeûne, le corps se nourrit de ses propres tissus : le sucre est consommé en premier, ensuite les protéines, enfin les graisses. Ce processus d’auto-nettoyage cellulaire aboutit à une élimination accrue des toxines.

En pratique

Vous n’avez jamais jeûné ? Commencez par un dîner : nourrissez votre mental en vous occupant de façon agréable. Respirez ! Couchez-vous tôt. Si cela vous convient, instaurez une journée par semaine de jeûne.

En cas de jeûnes plus longs, et pour une première expérience, un accompagnement naturopathique (préparation et suivi) et un avis médical (contre-indications) sont conseillés.

Quand la vitalité est moindre, recourir à des alternatives plus douces au jeûne comme les monodiètes (manger un seul aliment) ou les cures de jus frais.

Pour vous lancer en toute sécurité:

Stage Jeûne, monodiète de jus frais, méditation sur l’Ile d’Oléron du 29 juin  au 4/07/18: cliquez ici pour en savoir plus