L’ortie mon amie!

L’ortie, mon amie.

Ortie ou  urtica dioica possède mille vertus, elle pousse partout, au bord des chemins, dans les fossés et les sols riches en nitrates : c’est la plante du printemps.

L’ortie est dite adaptogène , elle redonne de l’énergie en cette fin d’hiver, elle ramène à la forme, supporte et tonifie tout l’organisme.

Très riche en fer, elle est nutritive, fortifiante, et très alcaline. 

L’ortie est réputée riche en minéraux et oligo-éléments et vitamines, notamment en fer et en magnésium, mais aussi en calcium, phosphore, potassium, manganèse, sélénium et zinc. Elle contient par ailleurs des vitamines A, B, C et K. c’est pour cela qu’elle est bonne extraordpour les cheveux.  Elle stimule sa croissance et l’aide à bien s’enraciner.

ortie

L’ortie facilite l’élimination des toxines, elle est détoxifiante.

C’est un solvant d’acide urique et une excellente source de magnésium.L’apport en magnésium qu’elle fourni suffit généralement à éliminer les crampes menstruelles, lorsqu’elle est prise régulièrement. L’ortie atténue les menstruations abondantes et les saignements internes, grâce à son contenu en vitamine K, un facteur de coagulation.

Qui s’y frotte s’y pique!  Pour la récolter, mettre des gants. Et si vous vous piquez avec ses poils urticants, posez directement sur la peau une goutte d’huile essentielle de lavande Aspic: l’apaisement sera immédiat.

Il est préférable de récolter les feuilles vers le sommet de l’ortie, au printemps ou au début de l’été, avant que la plante ne devienne trop coriace. Un jour sec convient davantage, puisque l’ortie doit être séchée rapidement pour être stockée.

On peut se débarrasser  de ses piquants en blanchissant brièvement les feuilles à l’eau bouillante. On obtient alors un aliment comparable aux épinards quant aux manières de l’apprêter ainsi qu’à ses vertus nutritives.

contre-indication ou toxicité

L’ortie n’en présente aucune , même prise à long terme.  Eviter d’utiliser l’ortie avec le médicament Diclofenac ou le lithium.

Comment la consommer?

Cuisiner l’ortie comme des épinards 

L’intégrer à tous mes mélanges de tisane.  On peut la boire seule aussi, elle a un bon goût ! Elle se consomme facilement en tisane de feuilles sèches ou fraîches que l’on infuse un dizaine de minutes.